P. Arturo Sosa Abascal sj, un nouveau Père Supérieur Général pour la Compagnie de Jésus

La 36e Congrégation générale de la Compagnie de Jésus a élu le P. Arturo Sosa Abascal, de la Province du Venezuela, comme supérieur général.

Arturo Sosa est né à Caracas (Venezuela), le 12 novembre 1948. Il est le Délégué du Supérieur général pour la Curie et des œuvres interprovinciales de la Compagnie de Jésus à Rome et Conseiller du Père Général. Il a une maîtrise en philosophie de l’Université catholique Andrés Bello (1972) et un doctorat en Sciences politiques de l’Universidad Central de Venezuela.

Durant la 35e Congrégation générale, en 2008, il fut choisi par le Père Général Adolfo Nicolás comme Conseiller général. En 2014, il s’est joint à la curie de la Compagnie de Jésus, à Rome, comme Délégué pour la curie et pour les maisons et les œuvres interprovinciales de la Compagnie de Jésus à Rome. Il s’agit d’institutions qui dépendent directement du Supérieur Général des jésuites et pour lesquelles ce dernier nomme un délégué. Parmi celles-ci, on retrouve, en plus de la Curie générale, l’Université pontificale Grégorienne, l’Institut biblique pontifical, l’Institut oriental pontifical et l’Observatoire du Vatican; il supervise aussi plusieurs collèges et résidences internationales.

Entre 1996 et 2004, Arturo Sosa fut le supérieur provincial des jésuites du Venezuela. Auparavant, il avait été le coordonnateur de l’apostolat social dans ce pays et le directeur du Centro Gumilla, un centre de recherche et d’action sociale des jésuites au Venezuela.

Le P. Arturo Sosa a eu une longue carrière dans l’enseignement et la recherche. Il a occupé bon nombre de postes dans l’environnement universitaire. Il fut professeur et membre du Conseil de fondation de l’Université catholique Andrés Bello et recteur de l’Université catholique de Táchira durant dix ans. Il a fait la plus grande partie de sa recherche et de son enseignement dans le domaine des sciences politiques, dans plusieurs institutions.

En 2004, il a été invité par le Centre des études latino-américaines de Georgetown University, aux États-Unis, et a été professeur de la Pensée politique vénézuélienne à l’Université catholique de Táchira.

Il est l’auteur de plusieurs publications, principalement sur l’histoire et la politique du Venezuela. Le père  parle les langues suivantes : l’espagnol, l’italien et l’anglais et comprend le français.

Alors que l’élection du P. Sosa comme Supérieur général complète l’une des tâches principales de la 36e Congrégation général, les délégués ont encore bien du pain sur la planche. Il devront s’attaquer aux questions sur la mission, le gouvernement et l’état actuel de la Compagnie de Jésus. Les sujet pourraient aller des changements démographiques chez les jésuites dans les différentes parties du monde, jusqu’à la réponses de ceux-ci aux préoccupations environnementales, à la pauvreté et à la violence dans un monde en rapide changement.

Source et photos : site de la 36ème CG


35e Congrégation Générale des jésuites à Rome

35e Congrégation Générale de la Compagnie de Jésus

Du 7 janvier au 6 mars 2008, 225 jésuites en provenance du monde entier se sont réunis pour la 35e congrégation générale de la Compagnie de Jésus. Elle avait été convoquée par le Père Kolvenbach qui souhaitait présenter sa démission comme supérieur général. Cette démission a été acceptée le 14 janvier.

Un nouveau supérieur général a été élu le 19 janvier 2008 en la personne du Père Adolfo Nicolás. La congrégation générale s’est ensuite poursuivie pour débattre et discuter des orientations à donner à la Compagnie de Jésus.

Le Père Adolfo Nicolás est le 29 ème successeur de Saint Ignace de Loyola.
Voici un bref curriculum vitae :

* 29 avril 1936 : naissance à Palencia (Espagne)
* 15 septembre 1953 : Entrée au noviciat d’Aranjuez de la Province de Tolède (Espagne)
* 1958 – 1960 : Licence de Philosophie (Alcala, Madrid)
* 1964 – 1968 : Théologie à Tokyo (Japon)
* 17 mars 1967 : Ordonné prêtre à Tokyo (Japon)
* 1968 – 1971 : Maîtrise en Théologie à l’Université Pontificale Grégorienne (Rome)
* 1971 : Professeur de Théologie systématique à l’Université Sophia (Tokyo, Japon)
* 1978 – 1984 : Directeur de l’Institut Pastoral de Manille (Philippines)
* 1991 – 1993 : Recteur du Scolasticat ( Tokyo, Japon)
* 1993 – 1999 : Provincial de la Province du Japon
* 2004 – 2007 : Modérateur de la Conférence jésuite d’Asie Orientale et Océanie

Langues : espagnol, japonais, anglais, français, italien

Adolfo Nicalás est un homme qui vient d’Asie, un théologien du Japon, mais qui est né à Palencia, en Espagne en 1936. Il représente une nouvelle génération de missionnaires espagnols au Japon, après le P. Arrupe.

Il est entré dans la Compagnie de Jésus au noviciat d’Aranjuez, un petit village non loin de Madrid, en 1953. Après avoir terminé ses études de philosophie à Alcala, Madrid, il se rend au Japon en 1960, pour une immersion dans la langue et la culture japonaise. En 1964 il commence ses études théologiques à l’Université Sophia de Tokyo, et est ordonné prêtre le 17 mars 1967 à Tokyo.

Après avoir obtenu un DEA de théologie à l’Université Grégorienne, Rome, il retourne au Japon, pour y être professeur de théologie systématique à l’Université de Sophia. De 1978 à 1984, il est directeur de l’Institut Pastoral de Manille aux Philippines et, ensuite, Recteur de la maison des jeunes jésuites asiatiques étudiant la théologie. De 1993 à 1999, il est Provincial de la Province du Japon.

Après ce passage au « pouvoir », il travaille pendant trois ans auprès d’immigrants pauvres dans une paroisse de Tokyo. Son travail est difficile, mais il apporte de l’aide à des milliers d’immigrants philippins et asiatiques et est directement confronté à leur souffrance. Dans un sens, son amour des pauvres et des opprimés pourrait aujourd’hui s’avérer, après tant d’années, son plus important ministère.

En 2004, il se voit nouveau confier des fonctions administratives et est nommé responsable de toute la Région d’Asie de l’Est qui s’étend depuis le Myanmar au Timor Oriental et à la nouvelle Province de Chine. C’est au cours de ces années qu’il est amené à soutenir l’impressionnante croissance de la présence jésuite au Vietnam et dans d’autres pays.

On pourra dire qu’après la célébration du centenaire du P. Arrupe, la Compagnie a élu un Général qui lui ressemble beaucoup. Comme si la Compagnie voulait réaffirmer, une fois encore, son caractère missionnaire et son attachement à tous les peuples et culture.

Félicitations P. Adolfo !

P. Fernando Franco SJ.


Interview du P. Adolfo Nicolas sur le sacerdoce

Homélie du Père Adolfo Nicolas pour le 15 août

Avec St Pierre FAVRE, prions… pour la Compagnie de Jésus et les vocations

Vous aimez les Jésuites…
Vous avez tellement reçu du Seigneur, grâce à l’un ou l’autre compagnon…
Vous croyez que la Compagnie peut donner tant de bonnes choses à notre monde
Alors, merci de prier pour que le Seigneur envoie des vocations !

Neuvaine de prière
Lundi 24 novembre – mardi 2 décembre
Pierre Favre :
13 avril 1506 – 1 août 1546
canonisé le 17 décembre 2013
fêté le 2 août

Chaque jour, à l’église St-Jean-Berchmans du collège St-Michel (1040 Bruxelles) :
temps d’adoration et de prière, directement après la messe du soir :
• en semaine et le samedi, dans la chapelle N-D des Apôtres (19h-19h45)
• le dimanche 30 novembre, dans l’église St-Jean-B. (19h30-20h15)

NB: Vous pouvez télécharger le livret entier ci-dessous (fichier joint à l’article)

78 vues